Projection débat

le 14 septembre 2017 à 20 h

Eco Ciné Verdon

Gréoux-les-Bains

Débat en présence du Colibricole, d'Agribio 04
et du Parc Naturel Régional du Verdon
Les 25 communes de la DLVA sont invitées à venir échanger
 
Venez aussi découvrir des produits locaux
lors de l'apéro bio & local offert par
les producteurs, les caves de Régusse et Couleurs Paysannes.

Bilan de la soirée

81 spectateurs dont 18 invités parmi lesquels des agriculteurs (Gilles Gradian du GAEC du RIOU, Laurent Bouvin et Geneviève Auric, Gérard Daumas, Guillaume et Paolo Chabot), Dominique Imburgia du Parc Naturel Régional du Verdon, Agribio04, Albert Alameldine du Pays de Haute Provence, Benoit Dupuy de l'entreprise Vert Sens et 8 communes représentées à travers des techniciens et des élus : Greoux, Quinson, Sainte Tulle, Montagnac, Vinon, Valensole, Riez et Oraison  

Le débat aurait mérité de disposer de plus de temps, mais ...

En résumé : 

L'état des sols et les conditions climatiques difficiles nous amènent inévitablement à repenser nos pratiques agricoles. Des actions existent sur notre territoire notamment avec le programme REGAIN (lien ci-dessous) mené par le PNR Verdon et qui a pour vocation d'amener les agriculteurs du plateau de Valensole à développer des pratiques agro-écologiques. Leur dernière rencontre date du 15 septembre et tournait autour de l'amendement et de la fertilisation. Pour le grand public le Parc propose très bientôt un cycle de trois journées d'initiation au jardinage biologique. Et pour les collectivités, qu'existe-t-il ? En premier lieu, si vous travaillez à la réduction des pesticides sur vos espaces verts, faites connaître vos actions auprès de l'ARPE (fiche ci-dessous). Ensuite, de nombreux guides sont édités à votre intention (liens ci-dessous)

En ce qui concerne l'approvisionnement en bio&local pour la restauration collective sur notre territoire, la démarche REGAL, initiée par le Pays de Haute Provence et co-animé par le département des Alpes de Haute Provence, travaille à de meilleurs approvisionnements pour une trentaine d'écoles, 12 collèges et 8 lycées du département. Leur dernier travail a consisté à structurer une filière bovine avec 7 éleveurs en collectif : le département achète donc les bêtes sur pied et les éleveurs livrent, selon un calendrier réfléchi cet été, les établissement scolaires en bourguignon, steack et haché. Chaque enfant dégustera dans l'année scolaire 7 repas avec de la bonne viande. REGAL travaille aussi aux changements de pratiques des cuisiniers et leur fait bénéficier de formations pour éviter notamment le gaspillage. Il y a finalement une multiplicité de solutions , adaptées à chaque territoire. Outre REGAL, il est possible d'avoir recours à un prestataire fournissant du bio (comme Nature Collective qui travaille avec Gréoux-les-Bains), des magasins de producteurs comme Couleurs Paysannes (qui fournit le collège de Pertuis et l'école de Valensole), des grossistes comme Lou Merca Bio à La Verdière (83) qui est en mesure de livrer des établissements scolaires ou s'adresser directement à des producteurs bio&locaux. A Sainte Tulle par exemple, la cuisine centrale prépare 300 repas par jour en se fournissant beaucoup en produits locaux : boulangerie et boucherie du village notamment. La cantine introduit à chaque repas un produit bio et tous les jeudis les élèves et les personnes âgées ont droit à un pain spécial.

Nous remarquons qu'il serait bénéfique aux acteurs de notre territoire de se constituer en réseau. Tant pour mettre en lien l'offre et la demande que pour travailler au niveau des politiques. A l'image du réseau BRUDED en Bretagne, pourquoi ne pas imaginer une suite à cette soirée débat en fédérant les communes autour d'un réseau? Le Colibricole se propose et est en capacité d'animer ce réseau mais a besoin de financement pour le faire. Nous réfléchissons déjà à une rencontre d'échanges de pratiques...

A suivre !

Voilà donc, il y a du pain sur la planche !

L'apéro qui a suivi le débat nous proposait de déguster :

 

- les vins bio de la cave de Régusse qui possèdent 8 ha cultivés en agriculture biologique et qui a offert pour cette soirée du rouge, du rosé et du blanc. Merci donc à la boutique de Gréoux !

- les jus de fruits de Couleurs Paysannes

 

- les fromages de chèvre d'Henri et Sybil Mounier, Valensole, qui par ailleurs sont aussi en mesure de fournir la restauration collective. Notez qu'en prix de gros le coût est équivalent à celui des fromages industriels et sans goût distribués à nos enfants... contact : 06 08 37 12 09

 

- le pain d'Elad, boulanger dont l'atelier est situé à la Tuilière aux 4 chemins. Nous avons pu goûter ce soir-là son pain complet, le demi-complet, le petit épeautre, le céréales et les brioches. Tout est conçu avec des farines bio. Elad Krugel est lui aussi en mesure de fournir une cantine, pensez-y !..

contact : 07 87 50 96 30

 

- l'huile d'olive AOP bio du moulin Bonnaventure à Valensole de Guillaume et Paolo Chabot. 

contact : 06 27 11 52 48

Pour toute idée ou pour manifester votre volonté, une seule adresse :

colibricole@gmail.com

© 2023 by The Green Conference. Proudly created with Wix.comImages by Jeffrey Zeldman have not been altered and are used in compliance with CC License.  If you retain these images, please do not alter them.